lundi 19 juin 2017

Cimiez - Arènes romaines (CP ND)

La carte postale de ce jour concerne Nice, dans les Alpes-Maritimes.

La carte postale indique :
711 Cimiez (Alpes-Maritimes) - Les Arènes Romaines

Les mentions d'éditeur sont :
ND Phot.

Cartes postales de mes tiroirs
Les arènes romaines dans le quartier de Cimiez à Nice

Lorsque qu'au 4e siècle avant J.-C. les Grecs fondent sur la côte méditerranéenne ce qui deviendra Nice, ils trouvent dans les parages des peuples Ligures avec qui ils font du commerce... mais aussi parfois la guerre. Après avoir fait appel aux Romains pour les aider, ces derniers s'installent au 1er siècle sur les hauteurs et fondent Cemenelum, devenu aujourd'hui Cimiez, un quartier situé dans le nord-est de Nice.

Les vestiges romains sont nombreux à Cimiez. Outre des thermes, on y trouve aussi des arènes, dont on peut voir une vue partielle sur la carte postale figurant ci-dessus. Mesurant 67 mètres de long sur 56 mètres de large, celles-ci pouvaient contenir jusqu'à 5000 spectateurs. On peut voir qu'une route traversait encore à l'époque les arènes en leur milieu. N'ayant pas trop mal résisté aux assauts du temps, elles étaient encore utilisées il y a peu pour divers concerts et spectacles.

Wikimedia Commons

Source : collection Claudine Hardy
Crédit : Editions ND (début 20e siècle) [domaine public]



Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

jeudi 15 juin 2017

Paris - Jardin du Palais Royal (CP Yvon)

La carte postale de ce jour concerne Paris.

La carte postale indique :
Série II N°217 Paris.. En flanant [collection]
Jardin du Palais Royal

Les mentions d'éditeur sont :
Edition d'Art Yvon, Neuilly-Paris

Cartes postales de mes tiroirs
Le Jardin du Palais Royal à Paris


Créé par le cardinal de Richelieu en 1633, le Jardin du Palais Royal est situé dans le 1er arrondissement de Paris. Il a réduit en surface au cours des siècles, mais a tout de même encore de nos jours des proportions de 275 mètres de long sur 100 mètres de large. Il est entouré par des bâtiments offrant sur la rue des galeries sous arcades, jadis très mal fréquentées du fait que la police n'avait pas le droit de pénétrer à l'intérieur du parc.

Je n'ai pas su trouver quelle était la statue visible sur cette carte postale. Officiellement, le parc contemporain ne comprend que deux statues, Le Charmeur de Serpent (1875) par Adolphe Thabard, et Le Pâtre et la Chèvre (1830) par Paul Le Moyne. Aucune de ces deux œuvres ne correspond à celle que l'on voit ici de dos, sans doute déplacée ou peut-être même détruite depuis l'époque de cette photo. Peut-être un de nos lecteurs saura-t-il nous renseigner ?

Wikimedia Commons

Source : collection Claudine Hardy
Crédit photo : Editions d'Art Yvon (années 1920) [domaine public]



Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

dimanche 11 juin 2017

Nevers - La vallée de la Loire (CP Th. G.)

La carte postale de ce jour concerne Nevers, dans la Nièvre.

La carte postale indique :
140 - Nevers - La Vallée de la Loire

Les mentions d'éditeur sont :
Editions Th. G.

Cartes postales de mes tiroirs
La vallée de la Loire à Nevers

La ville de Nevers est la préfecture du département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté. Située au niveau de la confluence de la Loire et de la Nièvre, la vallée de la Loire que l'on peut voir sur cette carte postale traverse la commune de l'est vers l'ouest. Le point de vue du photographe sur cette image est orienté vers l'ouest.

Le pont du chemin de fer visible sur la gauche nous permet de localiser précisément le quartier de la ville visible sur la carte. Il s'agit du quartier situé au sud de l'abbaye Notre-Dame (non visible), devenue depuis un musée.

La photo semble avoir été prise depuis le sommet de la cathédrale Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte, telle que le nous révèle une photo récente indiquant ce point de vue. On reconnait le pont du chemin de fer et quelques bâtiments anciens, désormais entourés de constructions modernes.

Cartes postales de mes tiroirs
La même vue en 2005

Wikimedia Commons

Source : collection Claudine Hardy
Crédit carte postale : Editions Th. G. (début 20e siècle) [domaine public]
Photo de 2005 : Cypris [cc-by-sa], via Wikimedia Commons


Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

jeudi 8 juin 2017

Montluçon - Le Vieux Théâtre (CP Pointud)

La carte postale de ce jour concerne Montluçon dans l'Allier.

La carte postale indique :
Montluçon - Le Vieux Théâtre

Les mentions d'éditeurs sont :
Librairie F. Pointud, Montluçon

Cartes postales de mes tiroirs
Le Vieux Théâtre de Montluçon


Montluçon est une sous-préfecture de l'Allier, dans le centre de la France, peuplée de nos jours d'à peu près 37 000 habitants. Comme partout ailleurs en France après la Révolution de 1789, les bâtiments religieux sont confisqués, revendus et réemployés de diverses manières.  A Montluçon, le Couvent des Ursulines subit le même sort : la ville rachète l'ensemble en 1809, rase le bâtiment principal pour construire le nouvel hôtel de ville à partir de 1812 tandis que la chapelle annexe est transformée en théâtre municipal.

C'est ce Vieux Théâtre que l'on voit sur la carte postale ci-dessus. Pourquoi vieux ? Car, de plus en plus vétuste, le bâtiment est fermé dès 1897, attendant ensuite des travaux hypothétiques qui ne viendront jamais. Finalement, le théâtre et l'hôtel de ville sont démolis en 1909, puis reconstruits au même endroit. Le nouveau théâtre est inauguré en 1914. Cette carte postale date donc forcément d'avant 1909.

Wikimedia Commons

Source : collection Claudine Hardy
Crédit photo : Librairie F. Pointud (Montluçon), avant 1909 [domaine public]
Infos théâtre :
* Le blog  Vu du bourbonnais, par Jean-Paul Perrin.
* Le site des Médiathèques de Montluçon


Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

lundi 5 juin 2017

Monthermé - Roc de la Tour (CP GPC)

La carte postale de ce jour concerne Monthermé, dans les Ardennes.

La carte indique :
La vallée de la Meuse illustrée
Environs de Monthermé-Thilay - Le Roc de la Tour du Château du Diable (2e vue)

Les mentions d'éditeur sont :
Edit. artistique G.P.C.

Cartes postales de mes tiroirs
Le Roc de la Tour du Château du Diable à Monthermé


Monthermé est une petite commune des Ardennes d'un peu plus de 2000 habitants, située à la frontière belge et à la confluence de la Semoy et de la Meuse. Elle fait partie de ces communes aux gentilés improbables, puisque ses habitants sont les « Baraquins », sans doute en souvenir des baraques construites pour loger les nouveaux arrivants lors du développement de l'industrie métallurgique dans la région et qui voit la population de Monthermé se multiplier par deux dans la deuxième moitié du 19e siècle.

Le Roc de la Tour, désigné de nos jours sous le nom de Roc la Tour, est situé à une altitude de 400 m, sur un relief entre Monthermé et Thilay, un autre village un peu plus à l'est. Ce lieu constitué de colonnes de pierre, tout à fait naturelles, a fait marcher l'imagination populaire et leur formation est, comme souvent, attribuée au Diable. Celui-ci, en échange de l'âme du seigneur local, aurait promis de lui construire un château dans la nuit, mais en fût empêché par un coq, réveillé par le bruit du chantier et qui aurait donc chanté avant l'heure, empêchant ainsi le Diable de finir son travail.

Wikimedia Commons

Source : collection Claudine Hardy
Crédit photo : Editions G.P.C. (début 20e siècle) [domaine public]


Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

jeudi 1 juin 2017

Châteaubriant - Le Pavillon des Champs (CP Vassellier)

La carte postale de ce jour concerne Châteaubriant, en Loire-Atlantique.

La carte indique :
6 -5 Châteaubriant
Le Château
Le Pavillon des Champs

Les mentions d'éditeur sont :
Phototypie Vassellier, Nantes

Cartes postales de mes tiroirs
Le Pavillon des Champs à Châteaubriant


Située en Loire-Atlantique à peu près à mi-chemin entre Rennes au nord et Nantes au sud, la ville de Châteaubriant est une petite sous-préfecture d'à peu près 11 000 habitants. Sa position dans les Marches de la Bretagne historique en fait un lieu de nombreuses batailles durant les divers conflits qui occupent les comtes de Bretagne et leurs voisins.

C'est donc logiquement qu'une forteresse y est construite dès le 11e siècle. Agrandie et remaniée au travers des siècles, la tour que l'on peut voir sur la carte postale, surnommée le « Pavillon des Champs », est bâtie à la fin du 14e siècle. Elle marque l'entrée méridionale d'une des cours du château. Sa façade extérieure, que l'on peut voir sur cette image, date du 16e siècle.

WikiCommons

Source : collection Claudine Hardy
Crédit photo : Editions Vasselier (Nantes), début 20e siècle [domaine public]



Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

mercredi 24 mai 2017

Annecy - Le Thiou et les vieilles prisons (CP Abem)

La carte postale de ce jour concerne Annecy, en Haute-Savoie.

La carte postale indique :
4371. Annecy - Le Thiou et les vieilles prisons

Les mentions d'éditeurs sont :
ABEM - Edition "Les Jolis Coins de Savoie"

Cartes postales de mes tiroirs
Le Thiou et les vieilles prisons à Annecy


Le paysage de cette carte postale est situé dans le secteur de la Vieille ville d'Annecy. Le cours du Thiou, qui prend sa source dans le lac d'Annecy pour ensuite traverser le vieux centre, ainsi que ses canaux affluents, ont valu à la cité le surnom de « Venise des Alpes ».

Les vieilles prisons indiquées dans la légende correspondent au bâtiment situé derrière le pont et dont on ne voit qu'une partie. Désigné aujourd'hui sous le nom de Palais de l'Isle, cette maison forte construite sur un îlot au 12e siècle a servi de prison mais aussi de caserne ou d'asile. Cet édifice est classé monument historique depuis 1900.

Wikimedia Commons

Source : collection Claudine Hardy
Crédit photo : Editions Abem (début 20e siècle) [domaine public]



Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !