dimanche 17 décembre 2017

Berjou - La Fromagerie (CP Ruault)

La carte postale de ce jour concerne Berjou, dans l'Orne.

La carte indique :
Environs de Condé-sur-Noireau. -  Berjou. - La Fromagerie

Les mentions d'éditeur sont :
Ruault, éditeur

Cartes postales de mes tiroirs
La Fromagerie à Berjou (Orne).

Berjou est une petite commune d'un peu moins de 500 habitants et située dans le département de l'Orne, donc en Normandie. Limitrophe avec le département du Calvados, elle fait également partie du pays de la Suisse normande, à cheval sur ces deux départements et qui suit le relief sculpté par l'Orne et ses affluents. La légende de la carte postale présente Berjou comme faisant partie des environs de Condé-sur-Noireau, petite ville de 5000 habitants située à quelques kilomètres plus à l'ouest dans le Calvados.

La commune de Berjou est aussi située en plein dans la zone de production du camembert. La fromagerie que l'on peut voir sur la carte est en fait une ancienne filature de coton construite en 1847 et reconvertie dans les années 1920 en fromagerie par la Société Laitière des Fermiers Normands. Reprise par la Maison Vallée dès 1931, elle est agrandie dans les années 50 et produit dans les années 70 jusqu'à 2 millions de camemberts et 1500 tonnes de beurre par an. La fromagerie est inscrite à l'Inventaire général du patrimoine culturel en 1990.

Wikimedia Commons

Info fromagerie : Base Mérimée
Source carte : collection Claudine Hardy
Crédit carte postale : Ruault éditeur (début 20e siècle) [domaine public]


Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

lundi 11 décembre 2017

Saint-Martin-du-Tertre - Pierre Turquoise (CP Frémont)

La carte postale de ce jour concerne Saint-Martin-du-Tertre, dans le Val-d'Oise.

La carte indique :
Forêt Carnelle .- Pierre Turquoise (2)

Les mentions d'éditeur sont :
Frémont, édit., Beaumont-sur-Oise

Cartes postales de mes tiroirs
La Pierre Turquoise à Saint-Martin-du-Tertre

La commune de Saint-Martin-du-Tertre est une petite ville d'un peu plus de 2000 habitants située à une trentaine de km au nord de Paris. Celle-ci est en partie recouverte par la vaste forêt de Carnelle, essentiellement constituée de chênes et de hêtres. En son sein se trouve l'allée couverte de la Pierre Turquoise (ou Turquaise), plus important monument mégalithique de l'Île-de-France.

Un article paru en 1913 nous donne l'avis suivant sur ce monument :
La Pierre Turquoise ou Turquaise est un des plus beaux monuments druidiques que la France possède et un des mieux conservés ; les historiographes en ont jugé ainsi, puisque sa reproduction, réduite au vingtième, est exposée au musée de Saint-Germain-en-Laye, ce qui est un brevet de célébrité.

On sait de nos jours que les druides et les celtes n'ont rien à voir avec les sites mégalithiques en général, puisque ceux-ci datent plutôt de la période néolithique. Quoi qu'il en soit, l'allée couverte de la Pierre Turquoise possède des dimensions respectables, 12 m de long pour environ 2,50 m de large, et son relatif bon état de conservation lui vaut d'être classée comme monument historique dès 1900. Malheureusement, un attentat à l'explosif  en 1985 (cas unique sur ce genre de monument) l'endommage fortement et oblige à remblayer l'ensemble de l'allée couverte.

Cartes postales de mes tiroirs
La Pierre Turquoise en 2013.


Wikimedia Commons


Source carte : collection personnelle
Crédit carte : Editions Frémont (Beaumont-sur-Oise), début 20e siècle [domaine public]
Crédit photo 2013 : Poulpy [cc-by-sa] (via Wikimedia Commons)
Source article : Eric Besnard, « La Pierre Turquoise », Bulletin de la Société pour la protection des paysages de France,‎ juillet 1913, p. 6-8 [domaine public] (via Gallica)


Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

samedi 9 décembre 2017

La Ferté-Milon - Vue panoramique (CP Lemaire)

La carte postale de ce jour concerne La Ferté-Milon, dans l'Aisne.

La carte indique :
La Ferté Milon (Aisne) - Vue panoramique

Les mentions d'éditeur sont :
Edit. Roger Lemaire [recto]
J. Bourgogne, imp.-édit., Château-Thierry [verso]

Cartes postales de mes tiroirs
Vue panoramique de La Ferté-Milon.

La commune de Ferté-Milon est une petite bourgade d'un peu plus de 2000 habitants située au sud-ouest de Soissons. Elle s'enorgueillit d'être le lieu de naissance du grand dramaturge Jean Racine.

La carte ne donne aucune indication sur ce qui figure sur la photo, ni d'où elle a été prise. Néanmoins, pour réaliser une vue panoramique, être en hauteur est un atout, et à La Ferté-Milon il y a deux possibilités : le clocher de l'église Saint-Nicolas ou celui de l'église Notre-Dame.

Après comparaison de la vue de la carte postale et de ce que nous permet de voir Google street view (car je ne connais pas les lieux), il est sûr et certain que le photographe s'est placé dans le clocher de l'église Notre-Dame et qu'il a placé son appareil en direction du nord, vers la Rue de la Cité.




Wikimedia Commons

Source : collection Claudine Hardy
Crédit photo : Editions Roger Lemaire, début 20e s. [domaine public]


Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

samedi 2 décembre 2017

Tours - Vue panoramique (CP Papeghin)

La carte postale de ce jour concerne Tours, dans l'Indre-et-Loire.

La carte indique :
4. Tours (I.-et-L.) - Vue panoramique pris à 800m d'altitude - A.P.
Panorama taken from an altitude of 800 m

Les mentions d'éditeur sont :
A. Papeghin, imp.-édit., Tours

Cartes postales de mes tiroirs
Vue panoramique de Tours


Aujourd'hui située administrativement dans la région Centre-Val-de-Loire, Tours en est la ville la plus peuplée, avec 136 000 habitants en 2014, devançant la capitale de région Orléans de 20 000 habitants.
Au début du 20e siècle, à l'époque de cette carte postale, la population était moitié moindre, entre 65 et 70 000 habitants.

La légende précise que la photo est prise depuis une altitude de 800 mètres, donc d'un ballon ou d'un avion, aucun relief naturel n'atteignant cette altitude dans les environs de Tours.

Le cliché est pris en direction de l'est : on voit donc à droite les quartiers sud, avec le Vieux Tours et la cathédrale, et à gauche la rive nord de la Loire, où l'on peut voir encore en arrière-plan de nombreux champs. Enfin, on peut admirer au premier plan le Pont Wilson (ou Pont de pierre), construit au 18e siècle, et sur lequel circulait le tramway à l'époque de la photo .

Wikimedia Commons

Source : collection Claudine Hardy
Crédit photo : A. Papeghin, imp.-édit., Tours (début 20e siècle) [domaine public]


Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

samedi 25 novembre 2017

Saint-Girons - Vue panoramique (CP Malroux)

La carte postale de ce jour concerne Saint-Girons, dans l'Ariège.

La carte indique :
Les Pyrénées Ariégeoises
111 St-Girons - Vue panoramique

Les mentions d'éditeur sont :
MFIL

Cartes postales de mes tiroirs
Vue panoramique de Saint-Girons (Ariège).

Située à l'ouest du département de l'Ariège, la petite ville de Saint-Girons est l'emplacement d'un carrefour naturel entre plusieurs vallées, plus au sud, et de plusieurs axes routiers dont, notamment celui de l'est vers l'ouest, reliant Foix à Saint-Gaudens.

La photo de la carte postale ci-dessus est prise en direction du sud. On peut donc voir le tracé de la montagne de Sourroque, qui culmine à une altitude de 1246 mètres.
Au centre, on devine le clocher de l'église Saint-Girons, construite en 1857.
La photo elle-même a été prise depuis le nord de la ville, peut-être dans les environs de la chapelle Notre-Dame du Marsan qui surplombe la commune et constitue donc un bon point de vue.

Wikimedia Commons

Source : collection Claudine Hardy
Crédit : Malroux Frères Imprimeur Limoges (MFIL), début 20e siècle [domaine public]

Pour rappel sur ce blog, une carte de l'église Saint-Valier à Saint-Girons.


Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

jeudi 16 novembre 2017

Château de Pau (CP Carrache)

La carte postale de ce jour concerne Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques.

La carte indique :
C. C. - 7. Pau - Le Château National

Les mentions d'éditeurs sont :
Carrache, éditeur. Pau

Cartes postales de mes tiroirs
Le château de Pau au début du 20e siècle.


Le château de Pau, dont la construction débute dès le 10e siècle, est le principal monument de la ville. Son caractère architectural tout autant que son importance historique, en tant que lieu de naissance du roi Henri IV, font qu'il fait partie de la toute première liste de monuments classés monuments historiques en 1840.

Cette carte postale du début du 20e siècle nous révèle la façade méridionale du château, avec notamment le donjon en brique à droite, construit par Gaston Fébus au 14e siècle.
Toute cette façade du côté sud a été remaniée sous Napoléon III, avec notamment de nombreuses ouvertures et fenêtres ajoutées ou agrandies, ainsi que le montre la comparaison avec l'état du château en 1828 sur la gravure ci-dessous. On voit qu'il y avait même des arbres en haut de la tour !

Cartes postales de mes tiroirs
Le château de Pau en 1828.



Crédits illustrations :
Carte postale : Carrache éditeur (Pau), début 20e siècle [domaine public] (collection Claudine Hardy)
Gravure : Auguste Lafollye (1828-1891), gravure réalisée en 1882 [domaine public], via Wikimedia Commons



Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

dimanche 12 novembre 2017

Gare de Bourg-Saint-Andéol (CP Lang)

La carte postale de ce jour concerne Bourg-Saint-Andéol en Ardèche.

La carte indique :
L'Ardèche illustrée .- Bourg-Saint-Andéol (6) .- La Gare - Vue intérieure

Les mentions d'éditeurs sont :
Collection artistique « Lux » .- Lang fils aîné, photo.-édit., Montélimar

Cartes postales de mes tiroirs
La gare de Bourg-Saint-Andéol.

Bourg-Saint-Andéol est une petite ville d'un peu plus de 7000 habitants, située à peu près à mi-chemin entre Montélimar au nord et Orange au sud. Sa gare était un arrêt de la ligne reliant Givors-Canal à Grezan, autrement connue sous le nom de « ligne de la rive droite du Rhône ». Ouverte en 1880, la ligne est fermée au trafic voyageurs en 1973, ne servant de nos jours plus que pour le fret. La gare de Bourg-Saint-Andéol est donc elle aussi fermée au public et n'est désormais utilisée que par le personnel ferroviaire. Elle est en tout cas toujours debout, bien qu'un peu décrépie, ainsi que le montre la photo ci-dessous, datée de 2007.

Cartes postales de mes tiroirs
La gare de Bourg-Saint-Andéol en 2007.

N'étant pas un spécialiste des locomotives, je n'ai pas réussi à identifier le modèle que l'on peut voir sur la carte postale. Peut-être un connaisseur pourra-t-il m'aider ? On peut en tout cas identifier l'heure de la prise du cliché, 2h10, grâce à l'horloge visible derrière tout le personnel posant fièrement sur le quai de la gare.

Wikimedia Commons

Crédits illustrations :
Carte postale : Collection artistique « Lux » .- Lang fils aîné, photo.-édit., Montélimar [domaine public] (collection Claudine Hardy)
Photo de 2007 : Auteur inconnu [cc-by-sa], via Wikimedia Commons.


Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

jeudi 9 novembre 2017

Portail du château de Vizille


La carte postale de ce jour concerne Vizille, dans l'Isère.

La carte postale indique :
090. Dauphiné - Vizille - Entrée intérieure du Château

Les mentions d'éditeur sont :
Editions Cl. A. V. (Grenoble)


Cartes postales de mes tiroirs
Le portail côté intérieur du château de Vizille (Isère).

La commune de Vizille est une petite ville de 7500 habitants située à une quinzaine de kilomètres au sud de Grenoble. En son centre se trouve un château du 17e siècle devenu, après de multiples changements de propriétaires, une propriété de l'État en 1924. Il servira alors de résidence d'été à quelques présidents de la République entre 1925 et 1960. La visite la plus furtive est celle du général de Gaulle, qui n'y passe en tout et pour tout qu'une nuit en juin 1960 ! Il a ensuite été cédé au Conseil général de l'Isère et abrite depuis 1983 un Musée de la Révolution française.


Cartes postales de mes tiroirs
Le château de Vizille de nos jours.

Ce château possède bien sur une entrée donnant sur la rue à travers un portail, que l'on peut voir à gauche du château. La vue sur la carte postale est elle aussi prise depuis le côté jardin. La comparaison entre les deux photographies montre que le bâtiment entourant le portail ne semble pas avoir subi de transformations majeures, à l'exception des plantes grimpantes sur ses murs qui ont disparu.
 
Sur la photo ci-dessous on peut voir à quoi ressemble le même portail côté rue.


Cartes postales de mes tiroirs
L'entrée du château de Vizille.

WikiCommons

Crédits illustrations :
Carte postale : Editions Cl. A. V. (Grenoble), début 20e siècle [domaine public] (collection Claudine Hardy)
Photo du château : Milky [cc-by-sa], via WikiCommons
Photo portail côté rue : Corlin [cc-by-sa], via WikiCommons


Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

mardi 24 octobre 2017

Falaises de Luc-sur-Mer (CP Chaillou)

La carte postale de ce jour concerne Luc-sur-Mer, dans le Calvados.

La carte postale indique :
Luc-sur-Mer (Calvados) - Falaises - Panorama de Luc

Les mentions d'éditeur sont :
Chaillou, Bazar, Luc-sur-Mer

Cartes postales de mes tiroirs
Panorama des falaises de Luc-sur-Mer (Calvados)


Luc-sur-Mer est un gros bourg côtier de 3000 habitants situé au nord de Caen, sur la Côte de Nacre. En 1840, il y avait alors moitié moins d'habitants et tout le monde vivait plutôt vers l'intérieur des terres. Luc-sur-Mer est la première commune des environs a être touchée à ce moment là par la nouvelle mode des bains de mer.

La photo de la carte postale a été prise depuis le sud-est, en allant vers Lion-sur-Mer. Cela explique que l'on voit surtout les hautes falaises, et les quelques maisons qu'il y avait dans ce secteur à l'époque. En continuant vers le nord-ouest au centre du village et en suivant le littoral, le niveau du relief baisse jusqu'à rejoindre le niveau de la mer, ce qui est tout de même plus pratique pour une station de bains de mer.

Note : Bazar est l'adresse de l'éditeur à Luc-sur-Mer, où se trouvait un Grand Bazar de la Digue, tel qu'indiqué sur d'autres cartes postales de l'époque.

Wikimedia Commons

Source : collection Claudine Hardy
Crédit : Chaillou éditeur [domaine public]


Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

lundi 19 juin 2017

Cimiez - Arènes romaines (CP ND)

La carte postale de ce jour concerne Nice, dans les Alpes-Maritimes.

La carte postale indique :
711 Cimiez (Alpes-Maritimes) - Les Arènes Romaines

Les mentions d'éditeur sont :
ND Phot.

Cartes postales de mes tiroirs
Les arènes romaines dans le quartier de Cimiez à Nice

Lorsque qu'au 4e siècle avant J.-C. les Grecs fondent sur la côte méditerranéenne ce qui deviendra Nice, ils trouvent dans les parages des peuples Ligures avec qui ils font du commerce... mais aussi parfois la guerre. Après avoir fait appel aux Romains pour les aider, ces derniers s'installent au 1er siècle sur les hauteurs et fondent Cemenelum, devenu aujourd'hui Cimiez, un quartier situé dans le nord-est de Nice.

Les vestiges romains sont nombreux à Cimiez. Outre des thermes, on y trouve aussi des arènes, dont on peut voir une vue partielle sur la carte postale figurant ci-dessus. Mesurant 67 mètres de long sur 56 mètres de large, celles-ci pouvaient contenir jusqu'à 5000 spectateurs. On peut voir qu'une route traversait encore à l'époque les arènes en leur milieu. N'ayant pas trop mal résisté aux assauts du temps, elles étaient encore utilisées il y a peu pour divers concerts et spectacles.

Wikimedia Commons

Source : collection Claudine Hardy
Crédit : Editions ND (début 20e siècle) [domaine public]



Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

jeudi 15 juin 2017

Paris - Jardin du Palais Royal (CP Yvon)

La carte postale de ce jour concerne Paris.

La carte postale indique :
Série II N°217 Paris.. En flanant [collection]
Jardin du Palais Royal

Les mentions d'éditeur sont :
Edition d'Art Yvon, Neuilly-Paris

Cartes postales de mes tiroirs
Le Jardin du Palais Royal à Paris


Créé par le cardinal de Richelieu en 1633, le Jardin du Palais Royal est situé dans le 1er arrondissement de Paris. Il a réduit en surface au cours des siècles, mais a tout de même encore de nos jours des proportions de 275 mètres de long sur 100 mètres de large. Il est entouré par des bâtiments offrant sur la rue des galeries sous arcades, jadis très mal fréquentées du fait que la police n'avait pas le droit de pénétrer à l'intérieur du parc.

Je n'ai pas su trouver quelle était la statue visible sur cette carte postale. Officiellement, le parc contemporain ne comprend que deux statues, Le Charmeur de Serpent (1875) par Adolphe Thabard, et Le Pâtre et la Chèvre (1830) par Paul Le Moyne. Aucune de ces deux œuvres ne correspond à celle que l'on voit ici de dos, sans doute déplacée ou peut-être même détruite depuis l'époque de cette photo. Peut-être un de nos lecteurs saura-t-il nous renseigner ?

Wikimedia Commons

Source : collection Claudine Hardy
Crédit photo : Editions d'Art Yvon (années 1920) [domaine public]



Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

dimanche 11 juin 2017

Nevers - La vallée de la Loire (CP Th. G.)

La carte postale de ce jour concerne Nevers, dans la Nièvre.

La carte postale indique :
140 - Nevers - La Vallée de la Loire

Les mentions d'éditeur sont :
Editions Th. G.

Cartes postales de mes tiroirs
La vallée de la Loire à Nevers

La ville de Nevers est la préfecture du département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté. Située au niveau de la confluence de la Loire et de la Nièvre, la vallée de la Loire que l'on peut voir sur cette carte postale traverse la commune de l'est vers l'ouest. Le point de vue du photographe sur cette image est orienté vers l'ouest.

Le pont du chemin de fer visible sur la gauche nous permet de localiser précisément le quartier de la ville visible sur la carte. Il s'agit du quartier situé au sud de l'abbaye Notre-Dame (non visible), devenue depuis un musée.

La photo semble avoir été prise depuis le sommet de la cathédrale Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte, telle que le nous révèle une photo récente indiquant ce point de vue. On reconnait le pont du chemin de fer et quelques bâtiments anciens, désormais entourés de constructions modernes.

Cartes postales de mes tiroirs
La même vue en 2005

Wikimedia Commons

Source : collection Claudine Hardy
Crédit carte postale : Editions Th. G. (début 20e siècle) [domaine public]
Photo de 2005 : Cypris [cc-by-sa], via Wikimedia Commons


Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

jeudi 8 juin 2017

Montluçon - Le Vieux Théâtre (CP Pointud)

La carte postale de ce jour concerne Montluçon dans l'Allier.

La carte postale indique :
Montluçon - Le Vieux Théâtre

Les mentions d'éditeurs sont :
Librairie F. Pointud, Montluçon

Cartes postales de mes tiroirs
Le Vieux Théâtre de Montluçon


Montluçon est une sous-préfecture de l'Allier, dans le centre de la France, peuplée de nos jours d'à peu près 37 000 habitants. Comme partout ailleurs en France après la Révolution de 1789, les bâtiments religieux sont confisqués, revendus et réemployés de diverses manières.  A Montluçon, le Couvent des Ursulines subit le même sort : la ville rachète l'ensemble en 1809, rase le bâtiment principal pour construire le nouvel hôtel de ville à partir de 1812 tandis que la chapelle annexe est transformée en théâtre municipal.

C'est ce Vieux Théâtre que l'on voit sur la carte postale ci-dessus. Pourquoi vieux ? Car, de plus en plus vétuste, le bâtiment est fermé dès 1897, attendant ensuite des travaux hypothétiques qui ne viendront jamais. Finalement, le théâtre et l'hôtel de ville sont démolis en 1909, puis reconstruits au même endroit. Le nouveau théâtre est inauguré en 1914. Cette carte postale date donc forcément d'avant 1909.

Wikimedia Commons

Source : collection Claudine Hardy
Crédit photo : Librairie F. Pointud (Montluçon), avant 1909 [domaine public]
Infos théâtre :
* Le blog  Vu du bourbonnais, par Jean-Paul Perrin.
* Le site des Médiathèques de Montluçon


Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

lundi 5 juin 2017

Monthermé - Roc de la Tour (CP GPC)

La carte postale de ce jour concerne Monthermé, dans les Ardennes.

La carte indique :
La vallée de la Meuse illustrée
Environs de Monthermé-Thilay - Le Roc de la Tour du Château du Diable (2e vue)

Les mentions d'éditeur sont :
Edit. artistique G.P.C.

Cartes postales de mes tiroirs
Le Roc de la Tour du Château du Diable à Monthermé


Monthermé est une petite commune des Ardennes d'un peu plus de 2000 habitants, située à la frontière belge et à la confluence de la Semoy et de la Meuse. Elle fait partie de ces communes aux gentilés improbables, puisque ses habitants sont les « Baraquins », sans doute en souvenir des baraques construites pour loger les nouveaux arrivants lors du développement de l'industrie métallurgique dans la région et qui voit la population de Monthermé se multiplier par deux dans la deuxième moitié du 19e siècle.

Le Roc de la Tour, désigné de nos jours sous le nom de Roc la Tour, est situé à une altitude de 400 m, sur un relief entre Monthermé et Thilay, un autre village un peu plus à l'est. Ce lieu constitué de colonnes de pierre, tout à fait naturelles, a fait marcher l'imagination populaire et leur formation est, comme souvent, attribuée au Diable. Celui-ci, en échange de l'âme du seigneur local, aurait promis de lui construire un château dans la nuit, mais en fût empêché par un coq, réveillé par le bruit du chantier et qui aurait donc chanté avant l'heure, empêchant ainsi le Diable de finir son travail.

Wikimedia Commons

Source : collection Claudine Hardy
Crédit photo : Editions G.P.C. (début 20e siècle) [domaine public]


Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

jeudi 1 juin 2017

Châteaubriant - Le Pavillon des Champs (CP Vassellier)

La carte postale de ce jour concerne Châteaubriant, en Loire-Atlantique.

La carte indique :
6 -5 Châteaubriant
Le Château
Le Pavillon des Champs

Les mentions d'éditeur sont :
Phototypie Vassellier, Nantes

Cartes postales de mes tiroirs
Le Pavillon des Champs à Châteaubriant


Située en Loire-Atlantique à peu près à mi-chemin entre Rennes au nord et Nantes au sud, la ville de Châteaubriant est une petite sous-préfecture d'à peu près 11 000 habitants. Sa position dans les Marches de la Bretagne historique en fait un lieu de nombreuses batailles durant les divers conflits qui occupent les comtes de Bretagne et leurs voisins.

C'est donc logiquement qu'une forteresse y est construite dès le 11e siècle. Agrandie et remaniée au travers des siècles, la tour que l'on peut voir sur la carte postale, surnommée le « Pavillon des Champs », est bâtie à la fin du 14e siècle. Elle marque l'entrée méridionale d'une des cours du château. Sa façade extérieure, que l'on peut voir sur cette image, date du 16e siècle.

WikiCommons

Source : collection Claudine Hardy
Crédit photo : Editions Vasselier (Nantes), début 20e siècle [domaine public]



Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

mercredi 24 mai 2017

Annecy - Le Thiou et les vieilles prisons (CP Abem)

La carte postale de ce jour concerne Annecy, en Haute-Savoie.

La carte postale indique :
4371. Annecy - Le Thiou et les vieilles prisons

Les mentions d'éditeurs sont :
ABEM - Edition "Les Jolis Coins de Savoie"

Cartes postales de mes tiroirs
Le Thiou et les vieilles prisons à Annecy


Le paysage de cette carte postale est situé dans le secteur de la Vieille ville d'Annecy. Le cours du Thiou, qui prend sa source dans le lac d'Annecy pour ensuite traverser le vieux centre, ainsi que ses canaux affluents, ont valu à la cité le surnom de « Venise des Alpes ».

Les vieilles prisons indiquées dans la légende correspondent au bâtiment situé derrière le pont et dont on ne voit qu'une partie. Désigné aujourd'hui sous le nom de Palais de l'Isle, cette maison forte construite sur un îlot au 12e siècle a servi de prison mais aussi de caserne ou d'asile. Cet édifice est classé monument historique depuis 1900.

Wikimedia Commons

Source : collection Claudine Hardy
Crédit photo : Editions Abem (début 20e siècle) [domaine public]



Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

samedi 13 mai 2017

Ornézan - Rue principale (CP Samuel)

La carte postale de ce jour concerne Ornézan, dans le Gers.

La carte postale indique :
Ornézan (Gers) 75 kilomètres de Pyrénées

Les mentions d'éditeurs sont :
Coll. M. Baradat
Photo Samuel - Auch

Cartes postales de mes tiroirs
La rue principale d'Ornézan vue du nord vers le sud


La commune d'Ornézan est située à 16 km au sud d'Auch, sur l'axe de la route qui se dirige depuis Auch vers le sud en direction de Lannemezan, et donc sans doute à 75 km des Pyrénées tel qu'indiqué sur la carte. L'essentiel du village, peuplé d'un peu moins de 250 habitants, est construit le long de cette route et en contrebas vers la vallée du Gers.

Bien qu'il soit difficile d'estimer exactement quand a été prise cette photo, on peut penser qu'elle date d'avant la Première Guerre mondiale. Tous les bâtiments que l'on peut y voir sont encore présents de nos jours. De même, à l'endroit sur la droite où figurent les quelques tables et chaises d'un cafetier, se trouve encore aujourd'hui un bar-restaurant, surtout fréquenté par des routiers et des commerciaux. Le bâtiment le plus au fond à droite est l'école communale, désormais agrandie mais également toujours là.

Enfin, on peut voir sur cette image que le photographe a sans doute demandé aux habitants de sortir de chez eux pour meubler un peu la photo. Hors, Ornézan n'est pour moi pas n'importe quel village du Gers, car c'est le lieu d'origine de ma grand-mère maternelle, Claudine Hardy, née Vuillet. Et il se trouve que les deux personnes que l'on peut distinguer au centre de la photo sur le côté gauche de la route en face de l'école sont à peu près situées devant l'entrée de la maison de mes aïeux (que l'on ne voit pas, car un peu en contrebas à gauche), où je retourne encore plusieurs fois par an. L'une ou l'autre de ces silhouettes, voire les deux, que l'on suppose plutôt féminines, serait-elle celle de l'une de mes aïeules ? Les deux semblent assez âgées et pourraient correspondre avec les grand-mère et arrière-grand-mère de ma propre grand-mère, soit Eulalie Ducros (1858-1957) et Anastasie Laporte (1830-1921). En supposant que cette photo ait été prise vers 1910 par exemple, elles auraient alors eu à l'époque respectivement 52 et 80 ans. Tout cela n'est pas vérifiable, bien sûr, mais pourquoi pas ?

Cartes postales de mes tiroirs
Anastasie Laporte


Wikimedia Commons

Source : collection Claudine Hardy
Crédit carte postale : Editions Samuel, à Auch (début 20e siècle) [domaine public]
Crédit portrait : archives familiales (fin 19e/début 20e siècle) [domaine public] (numérisé par Sandrine Nouvel, une de mes nombreuses cousines)



Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

samedi 29 avril 2017

Abbaye de Longpont-sur-Orge (ELD)

La carte postale de ce jour concerne Longpont-sur-Orge, dans l'Essonne.

La carte postale indique :
Abbaye de Longpont
Église de l'ancienne abbaye de Longpont. Fondée en 1601, par Gui de Montlhéry, le monastère de Longpont fut l'origine du Prieuré conventuel de Cluny dont il ne reste que des ruines. L'Eglise remarquable par les sculptures du Portail est classée dans les Monuments Historiques.

Les mentions d'éditeur sont :
ELD [correspondant à Ernest Louis Désiré Le Deley (1859 - 1917)]

Cartes postales de mes tiroirs
L'abbaye de Longpont-sur-Orge


La commune de Longpont-sur-Orge est située à 25 km au sud-ouest de Paris, dans le nord du département de l'Essonne. Son église et son prieuré, jadis rattachés à l'abbaye de Cluny, sont construits entre les 11e et le 13e siècles, puis remaniés à de nombreuses reprises, notamment au 19e siècle après les destructions de la Révolution française.

L'église contient un nombre très important de reliques diverses, en fait la 2e collection par son importance en France, ce qui justifie que le pape Pie X lui donne le titre de basilique en 1913. Ce terme n'étant pas indiqué sur la carte, on peut donc penser qu'elle est antérieure à cette date. Le nom complet de l'édifice de nos jours est basilique Notre-Dame-de-Bonne-Garde.

Wikimedia Commons

Source : Collection Claudine Hardy
Crédit photo : Editions ELD (début 20e siècle) [domaine public]



Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

samedi 1 avril 2017

Point de chute de la Grande cascade de Gavarnie (Labouche)

La carte postale de ce jour concerne la Grande cascade de Gavarnie, dans les Hautes-Pyrénées.

La carte postale indique :
Les Hautes-Pyrénées
260 .- Le point de chute de la Grande Cascade de Gavarnie

Les mentions d'éditeur sont :
Phototypie Labouche frères, Toulouse

Cartes postales de mes tiroirs
Le point de chute de la Grande Cascade de Gavarnie

La commune de Gavarnie est située dans l'extrême sud du département des Hautes-Pyrénées, à la frontière espagnole. Son Cirque de Gavarnie, à 1570 mètres d'altitude, est célèbre notamment par sa remarquable cascade, sise en son milieu. D'une hauteur de 422 mètres, elle est la plus haute chute d'eau d'Europe. La carte postale ci-dessus nous en montre le point de chute.

Wikimedia Commons

Crédit : Editions Labouche frères (Toulouse), début 20e siècle [domaine public]
Source : collection Claudine Hardy




Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

samedi 25 mars 2017

Augan - Château de Beaurepaire (CP Mary)

La carte postale de ce jour concerne Augan, dans le Morbihan.

La carte postale indique :
3020. Augan (Morbihan) .-  Château de Baurepaire [sic] et Route de Comblessac

Les mentions d'éditeur sont :
E. Mary-Rousselière, Rennes

Cartes postales de mes tiroirs
Le Château de Beaurepaire à Augan


La commune d'Augan est située dans le nord-est du Morbihan, à peu près à 60 km au sud-ouest de Rennes. Peuplée aujourd'hui de 1500 habitants, elle en avait à peine un plus, autour de 1800, au début du 20e siècle, à l'époque de la prise de cette photo.

Le château de Beaurepaire est situé au nord du village, sur la route qui mène à Campénéac. Comblessac, qui est indiqué comme nom de la route, est a contrario situé à l'est et n'est pas limitrophe avec la commune. Est-ce une erreur de légende ?

Ce château, construit dans la première moitié du 19e siècle, est acheté en 1851 par Amédée de Savignhac, un riche propriétaire du pays. Ex-capitaine d'artillerie, il est élu conseiller général en 1852 puis député du Morbihan en 1871. Il n'a pas le temps de siéger à l'Assemblée nationale puisqu'il meurt à peine deux semaines après son élection.
Sa veuve  (qui était aussi sa cousine), Mme Emilie de Boisbaudry, meurt au château de Beaurepaire en 1887, sans héritiers.


Crédit : Editions E. Mary-Rousselière (Rennes), début 20e siècle [domaine public]
Source : collection Claudine Hardy
Informations sur le château et Savignhac :
Xavier de Bellevue (1854-1929), Généalogie de la maison Fournier, actuellement représentée par les Fournier de Bellevüe, Impr. de F. Simon (Rennes), 1909 (lire en ligne)


Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

vendredi 17 mars 2017

Saint-Marsal - Vue générale (Brun frères)

La carte postale de ce jour concerne Saint-Marsal, dans les Pyrénées-Orientales.

La carte postale indique :
Saint-Marsal - Vue générale

Les mentions d'éditeur sont :
Brun frères Rue des Augustins Perpignan

Cartes postales de mes tiroirs
Vue générale de Saint-Marsal


Saint-Marsal est une petite commune située à 740 mètres d'altitude dans la région naturelle des Aspres qui, comme l'origine de son nom l'indique, est une région aride, et constituant une sorte de plateau entre les vallées de la Têt et du Tech qui surplombe la plaine du Roussillon.
La population a atteint un maximum de 608 habitants au début du 19e siècle, ils ne sont plus que 96 en 2014, l'exode rural étant passé par là.

Au centre de la carte postale, on peut voir dépasser l'église du village, dont les origines remontent au 12e siècle. Elle est dédiée à saint Marsal, version catalane du nom de saint Martial.

Wikimedia Commons

Crédit : Editions Brun frères (début 20e siècle) [domaine public]
Source : collection personnelle



Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

dimanche 5 mars 2017

Saint-Hilaire-le-Grand - Pont sur la Suippe (CP Lépine)

La carte postale de ce jour concerne Saint-Hilaire-le-Grand, dans la Marne.

La carte indique :
Saint-Hilaire-le-Grand - Pont sur la Suippe
Route de Mourmelon et Station Electrique

Les mentions d'éditeur sont :
Etablissements Lucien Lépine et Cie

Cartes postales de mes tiroirs
Le Pont sur la Suippe à Saint-Hilaire-le-Grand


Située dans l'est de la France, la petite commune de Saint-Hilaire-le-Grand est aujourd'hui peuplée d'un peu plus de 300 habitants. Détruits durant la Première Guerre mondiale, le village et son église ont depuis été reconstruits. On y trouve un grand cimetière orthodoxe accueillant près d'un millier de soldats russes morts sur le sol français à partir de 1916. La commune a été décorée de la Croix de Guerre 1914-1918.

La carte postale ci-dessus nous montre un petit pont sur la Suippe, rivière passant à l'ouest du village. Une indication rajoutée au crayon indique : "à l'Est du camp de Châlons" et désigne le camp militaire situé entre Mourmelon et Châlons-en-Champagne, juste au sud-ouest de Saint-Hilaire-le-Grand.

Pourquoi cette précision ? Car cette carte a été envoyée le 16 août 1914 par mon arrière-grand-père, André Vuillet, à son épouse Alice, née Gauché, à Ornézan dans le Gers. Alors jeune ingénieur agronome, il est affecté au 288e régiment d'infanterie, avec de nombreux autres gersois. Ce camp militaire semble être une des dernières étapes avant le départ pour le front. Voici le texte de mon aïeul.

Cartes postales de mes tiroirs
André Vuillet


St-Hilaire-le-Grand
16.8.1914

Cantonnés ici après voyage très agréable. Tout va bien. Pas de nouvelles de la guerre plus fraîches que dans le reste de la France malgré la proximité de la frontière. Bons baisers à tous.

André

On ne peut qu'être frappé par l'inconscience totale de la réalité de la guerre que l'on trouve dans cette brève missive. Et ce d'autant plus quand l'on sait que mon arrière-grand-père devait trouver la mort à peine trois semaines plus tard, le 6 septembre, à Ippécourt dans la Meuse à l'âge de 31 ans (son corps n'a jamais été retrouvé).

cartes postales de mes tiroirs
Déclaré "mort pour la France"



Wikimedia Commons

Source : collection Claudine Hardy
Crédit carte postale : Etablissements Lucien Lépine et Cie, avant 1914 [domaine public]

Crédit portrait : Archives familiales Hardy-Vuillet [domaine public]
Jugement : Document public (1920), via le site Mémoire des hommes.


Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

dimanche 19 février 2017

Le Moulleau - Canots au repos (Delboy)

La carte postale de ce jour concerne Le Moulleau, quartier d'Arcachon, en Gironde.

La carte indique :
52. - Le Moulleau. - Bassin d'Arcachon (Gironde). - Les canots de promenade au repos

Les mentions d'éditeur sont :
Phototypie Marcel Delboy, 39 Rue de la Rousselle, Bordeaux

Cartes postales de mes tiroirs


Le Moulleau est un quartier d'Arcachon situé à l'extrême sud-ouest du territoire de la commune. Encore quasi sauvage il y a un siècle, l'endroit a vu se construire quelques belles demeures dès les années 1910, avec notamment l'installation à cette époque de l'excentrique écrivain italien Gabriele D'Annunzio. Bien que de nombreuses constructions suivent dès les décennies suivantes, l'endroit est encore aujourd'hui relativement préservé par rapport au reste d'Arcachon et demeure un lieu de vacances prisé.

Et c'est bien pour y passer des vacances que s'y sont rendus mes grand-parents maternels, André et Claudine Hardy. La carte, datée du 15 août 1935, est rédigée par mon grand-père. Le destinataire est incertain, mais le contenu laisse penser qu'il pourrait s'agir de son propre père, Georges Hardy.

La correspondance débute ainsi : « Nous sommes ici depuis lundi soir. C'est déjà un vrai repos que la vue de ce joli pays avec ses forêts de pins, son bassin, ses villas basques. Il fait très beau temps, on se baigne et on fait un peu de voile avec les jeunes gens. » Le texte se poursuit avec l'explication de la suite des vacances avec un passage par Ornézan (Gers), dans la maison des parents de ma grand-mère, puis par Jaulgonne (Aisne), chez les parents de mon grand-père, pour finir avec Paris. Le texte est incomplet et devait sans doute se prolonger sur une feuille, non conservée.

Wikimedia Commons

Source : collection Claudine Hardy
Crédit photo : Editions Marcel Delboy (Bordeaux), avant 1935 [domaine public]



Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

samedi 21 janvier 2017

Nancy - Place de la Carrière (IRN 163)

La carte postale de ce jour concerne Nancy, dans le département de la Meurthe-et-Moselle.

La carte postale indique :
163. - Nancy. - Place de la Carrière et Palais du Gouvernement

Les mentions de crédit sont :
Imprimeries Réunies de Nancy

Cartes postales de mes tiroirs
Place de la Carrière et Palais du Gouvernement à Nancy


La Place de la Carrière est une des plus anciennes places de la ville de Nancy, sa création remontant au XVIème siècle. Elle est entourée de nombreux édifices remarquables, parmi lesquels figure notamment le Palais du Gouvernement, à l'origine un vaste hôtel particulier construit au XVIIIème siècle. La Place de la Carrière et le Palais sont tous deux classés monuments historiques depuis 1923 et l'ensemble qu'ils constituent avec la Place Stanislas et la Place de l'Alliance sont également classés au Patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1983.

Wikimedia Commons

Source carte : collection Claudine Hardy
Crédit carte :  Imprimeries Réunies de Nancy (début XXème siècle) [domaine public]



Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

samedi 14 janvier 2017

Le tunnel du Lioran (CP Helias)

La carte postale de ce jour concerne Laveissière, dans le département du Cantal.

La carte postale indique :
Le Lioran - Sortie du Tunnel

Les mentions de crédit sont :
Editions « HELIAS », agence régionale à Massiac (Cantal)

Cartes postales de mes tiroirs
La sortie du tunnel du Lioran


Au sein des monts du Cantal, dans le Massif Central, se trouve Le Lioran, station de sports d'hiver située sur la commune de Laveissière. Jadis peu peuplée, la région se développe suite à l'ouverture en 1843 du tunnel du Lioran, alors le plus long du monde ! Les premiers grands hôtels s'installent dès la fin du XIXème siècle et les premiers skieurs arrivent en 1906. On y trouve aujourd'hui une quarantaine de pistes pour le ski alpin et une quinzaine pour le ski de fond.

Le tunnel de Lioran, avec ses 1414 mètres creusés au travers du Puy de Masseboœuf (1395 m) est un exploit technique pour l'époque. Devenu dangereux avec le temps, il a depuis été transformé en tunnel de secours après l'ouverture d'un nouveau tunnel parallèle en 2007 et auquel il est relié par des galeries.

Wikimedia Commons

Source carte : collection Claudine Hardy
Crédit carte : Editions Helias (début XXème siècle) [domaine public]



Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

lundi 9 janvier 2017

Eymoutiers - Vieux pont de Peyrat

La carte postale de ce jour concerne Eymoutiers, dans le département de la Haute-Vienne.

La carte postale indique :
42. Eymoutiers (Hte-Vienne) - Vieux Pont de Peyrat.

Il n'y a aucune mention de crédit, hormis ce qui ressemble à un logo : une sorte d'hirondelle en vol stylisée à gauche de la légende de la photo.

Cartes postales de mes tiroirs
Le Vieux pont de Peyrat à Eymoutiers


La commune d'Eymoutiers est située à une quarantaine de kilomètres à l'est de Limoges. Ce modeste bourg d'à peine 2000 habitants montre pourtant de nos jours les vestiges d'un riche passé, qu'il soit religieux (églises et couvents), militaire (divers éléments de fortifications ont survécu) ou, surtout, industriel : le lieu fut jadis réputé pour son activité de tannerie et exportait des peaux dans tout le Limousin. On peut donc encore voir notamment les habitations de nombre de ces tanneurs, avec leurs séchoirs à peaux dans les greniers.

Je n'ai pas trouvé d'informations précises concernant l'histoire du pont de Peyrat, que l'on peut voir sur cette carte postale. Enjambant la Vienne, il relie la veille ville, en surplomb de la rivière, au sud, avec les faubourgs de Macaud et de Saint-Gilles, au nord. Il semble qu'il ait servi de décor en 2013 lors de scènes tournées dans la commune pour la série télévisée Un village français.

Les services des monuments historiques ont par contre gardé la trace d'un moulin à eau du pont de Peyrat, jadis situé juste à côté du pont. Déjà existant au 13ème siècle, il est dit qu'il a servi suivant les époques tantôt de moulin à écorce (pour la préparation des cuirs), à farine, à cidre, et enfin à tan. Il a depuis été détruit.

Wikimedia Commons

Source Monuments historiques : Notice du moulin du pont de Peyrat sur la base Mérimée.
Source carte : collection Claudine Hardy
Crédit carte postale : Editeur inconnu, début XXème siècle [domaine public]


Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !